Biennale internationale 2023 de la Société Francophone de Phénoménologie

Panneau des Actions

Biennale internationale 2023 de la Société Francophone de Phénoménologie

Biennale internationale 2023 de la Société Francophone de Phénoménologie

Où et quand

Date et heure

Lieu

2 Rue de la Liberté 2 Rue de la Liberté 93200 Saint-Denis France

Carte et itinéraires

Comment s'y rendre

À propos de cet évènement

  • 1 jours 7 heures
  • Billets électroniques sur mobile

Biennale inaugurale de la SFraP – 13 et 14 avril 2023

« La phénoménologie, l’homme et les sciences humaines »

Maison de la Recherche – Amphi MR002

Université Paris 8

Programme

Jeudi 13 avril 2023 (9h30-18h)

Matinée – sous la présidence d’Élodie Boublil

9h30-9h40 : Remarques d’ouverture des organisateurs de la Biennale et présentation du colloque

9h40 -10h20 : Renaud Barbaras : « La tâche de la phénoménologie francophone »

10h20-11h00 : Alexandre Feron : « Sartre et la question de l’homme »

Pause : 11h-11h15

11h15-11h55 : Renaud Mallet : « La phénoménologie henryenne au risque de la question de l’homme »

11h55 : 12h35 : Circé Furtwängler : « Le souci de l’homme. L’humanisme phénoménologique de Mikel Dufrenne »

Pause déjeuner : 12h35-14h15

Après-midi – sous la présidence de Charles Bobant

14h15-14h55 : Adnen Jdey : « Le problème de l’historicité dans l’anthropologie phénoménologique d’Henri Maldiney. Ruptures et continuités (1946-1949) »

14h55-15h35 : Mathieu Eychenié : « La question de l’homme : Foucault, lecteur de Heidegger »

Pause : 15h35-15h50

15h50-16h30 : Matteo Pagan : « De l’utilité et l’inconvénient de l’anthropologie philosophique pour la phénoménologie »

Conférence plénière

16h30-18h00 : Claude Romano : « La phénoménologie doit-elle chercher à transcender l’horizon anthropologique ? »

Vendredi 14 avril (10h-18h)

Matinée – sous la présidence d’Étienne Bimbenet

10h-10h40 : Jim Gabaret : « L’humain de la phénoménologie : l’adulte ou l’enfant ? Merleau-Ponty, critique de Piaget »

10h40-11h20 : Claudia Serban : « Phénoménologie de l’intersubjectivité et anthropologie de la parenté, une rencontre impossible ? »

Pause : 11h20-11h30

11h30-12h20 : Laurent Perreau : « Bourdieu et la phénoménologie »

Pause déjeuner : 12h30-14h00

Après-midi – sous la présidence de Charles-André Mangeney

14h00-14h40 : Thomas Bedorf : « Être situé : vers une phénoménologie politique du positionnement »

14h40-15h20 : Stefan Kristensen : « La phénoménologie du sensible à l’épreuve des pensées indigènes. L’animal humain dans le tissu des interdépendances »

Pause : 15h20-15h35

15h40-16h30 : Discussion générale et remarques finales

Assemblée Générale de la SfraP : 16h30-18h00